Phishing au kit de déconfinement

Fin avril, de nombreuses personnes ont reçu un mail annoncé comme provenant du Ministère de la Santé. Dans ce contexte de crise sanitaire et face au défi de la reprise de l’activité, le message promettait un kit gratuit de déconfinement (masque FFP2, solution hydroalcoolique, gants…).

Avant de collecter les coordonnées bancaires des victimes et autres données personnelles, dont nul ne peut prédire l’usage qui en sera fait. Une arnaque d’ampleur, qui symbolise notre vulnérabilité numérique dans une atmosphère de tension sanitaire et sociale sans précédent.

Attention aux propositions trop alléchantes donc, toujours vérifier la légitimité de l’expéditeur, et ne pas hésiter à consulter Cybermalveillance.gouv et à signaler les arnaques.

>> Les conseils de la CNIL pour repérer les messages malveillants >>

Télétravail confiné et cyberattaque

En parallèle, le groupe industriel Tarkett est victime depuis le 29 avril d’une cyberattaque qui l’a contraint à paralyser ses systèmes d’information. Une activité fortement impactée, la crainte de perte de données clients, partenaires et collaborateurs, et beaucoup de travail pour retrouver le plein usage des outils informatiques de l’industriel.

Avec la généralisation de télétravail, qui pourrait encore durer, n’oublions pas notre responsabilité face au risque accru de cyberattaque, afin de protéger nos activités, mais aussi nos données et celles de nos pairs.

>> Les rappels de la CNIL pour télétravailler en toute sécurité >>