La CNIL a reçu le vendredi 26 juin dernier une plainte visant Doctissimo, acteur majeur de la E-santé en France.

L’ONG Privacy International, à l’initiative de cette plainte, apporte de nombreux griefs, évoquant entre autres une faible sécurisation dans la transmission d’ informations parfois sensibles aux prestataires ainsi qu’une certaine opacité dans les dépôts et la gestion globale des cookies.

Cette plainte fait suite à un rapport publié en septembre 2019 par la même organisation; rapport qui déjà à l’époque se montrait particulièrement critique à l’égard des sites de santé  “Doctissimo” et “PasseportSanté”.

Il reviendra donc à la CNIL de se prononcer sur cette plainte et notamment sur l’épineuse question des cookies, dans un contexte toujours marqué par la dernière décision du conseil d’Etat sur le sujet.

Pour aller plus loin: https://privacyinternational.org/legal-action/complaint-against-doctissimo