Ce 19 juin 2020, le Conseil d’État a validé la sanction de 50 millions d’euros d’amende prononcée à l’encontre de la société Google LLC. Cette amende – la plus importante infligée en Europe à ce jour – se justifie par les manquements suivants :

  • Un défaut de transparence dans l’information délivrée,
  • Une absence de consentement valable en ce qui concerne la publicité ciblée,
  • Un niveau d’information globalement insatisfaisant.

Cette décision du conseil d’état vient ainsi consolider les principaux piliers du RGPD, et envoie par la même occasion un message précieux aux responsables de traitement.

Pour aller plus loin : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCnil.do?oldAction=rechExpCnil&id=CNILTEXT000038032552&fastReqId=2103387945&fastPos=1