Le 10 août dernier, la commission européenne et le département du commerce américain confirmaient dans un bref communiqué la tenue de discussions en vue d’un nouvel accord de transfert des données vers les Etats-unis.  Les deux parties tenteront d’aboutir à un nouvel accord cette fois respectueux de la vie privée, afin de se conformer à la décision de la Cour de justice de l’union européenne du 16 juillet dernier.

Pour rappel, la Cour de justice de l’union européenne avait relevé dans sa décision d’invalidation l’incompatibilité des mécanismes de surveillance de masse utilisés aux états-unis avec le règlement européen sur la protection des données. Il sera donc particulièrement intéressant de voir comment les parties parviendront à s’accorder sur un sujet aussi épineux et fortement politique.